İpek ÇALIŞLAR

De femmes auteures de la Turquie

IPEK CALISLAR Elle est née à Istanbul, en 1947. Elle s’est diplômée du lycée Américain des Filles d’Uskudar et de Faculté des Sciences Politiques à l’Université d’Ankara. Elle a commencé sa vie de journalise à TRT. Elle a pris la charge de directeur des nouvelles du magazine Nokta –Le Point-. Elle a été une des constructifs de journaux Söz –La Parole- et Sokak –La Rue- qui n’a pas de patronne. Entre les années 1990 et 1992 elle a fait des recherches sur l’homosexualité, les femmes et sur ıslam à Hambourg. Quand elle a retourné à Turquie, elle a pris la charge de directeur des nouvelles du journal Cumhuriyet –La République-, et après elle a publié le magazine Cumhuriyet Dergi–La République- pendant 10 ans. Elle est mariée avec Oral Çalışlar, qui est journaliste. Elle est la mère de Reşat Çalışlar.

En 2004, elle a publié Iran : Bir Erkek Diktatörlüğü –Iran : Une Dictature de l’Homme- avec Oral Çalışlar. Après ce livre qu’ils ont écrit sur leurs observations pendant leur visite à Iran, les interviews avec les intellectuels Iraniens et les recherches qu’ils ont faites sur Iran, Ipek Calislar a commencé à travailler sur Latife Hanım –Mme. Latife- qui a été l’épouse de Mustafa Kemal pour 2 ans. Après les recherches des documents et des interviews, elle a publié Latife Hanım –Mme.Latife- en 2006. En 2010 Çalışlar a publié la biographie de Halide Edip Adıvar sous le nom Halide Edip : Biyografisine Sığmayan Kadın –Halide Edip : La Femme qui Déborde de son Biographie- .

Çalışlar, qui a écrit l’histoire de Latife hanım, qui est connue avec le mariage qu’elle a fait Atatürk, pour la premiere fois de son propre point de vue, elle a tracé un portrait d’une femme intellectuelle, vigoureuse et f féministe qui a étudié les droits en Europe. Après ce livre, elle est poursuit en justice avec l’accusation de «Irrespect a la mémoire d’Atatürk », mais elle est acquitté. Le procès, a été sur les magazines comme The Economist, et il a tiré les attentions sur les tabous des idées de la Turquie.

Çalışlar a commencé à faire des recherches d’histoire pour écrire la vie d’Halide Edip Adıvar, qui est née seize ans après Latife Hanım, elle a signé un très important travail de ressource en écrivant la vie d’Halide Edip Adıvar avec tous les détails. Çalışlar qui a montré comment la séparation d’Halide Edip Adıvar de Monsieur Salih Zeki est devenue un tournant dans sa vie d’écrivain, la relation qu’elle avait avec Atatürk et leurs états froids, sa position politiques et les inconnus de ses vues féministes avec les documents, elle a souligné le fait que malgré les vues d’Halide Edip qui étaient en avance de son époque, quand elle préparait les caractères féminines de ses romans, elle a été vaincu par le conservatisme et elle a mis des caractères qui peuvent être accepté par la société de l’époque.

Ses œuvres :
İran : Bir Erkek Diktatörlüğü, Gendaş Yayınları, 2004. – İran : Une Dictature de l’Homme- (Un travail commun avec Oral Çalışlar) Latife Hanım, Doğan Kitap, İstanbul, 2006. -Mme. LatifeHalide Edip: Biyografisine Sığmayan Kadın, Doğan Kitap, İstanbul, 2010. - Halide Edip : La Femme qui Déborde de son Biographie- .

Les Références :
Çalışlar, İpek. Halide Edip: Biyografisine Sığmayan Kadın, Doğan Kitap, İstanbul, 2010.
Çalışlar İpek. Latife Hanım Doğan Kitap, İstanbul, 2006.
"İpek Çalışlar." Doğan Kitap. Web. 24 Jan. 2012. <http://www.dogankitap.com.tr/kitap/Latife+Han%C4%B1m-801>.
"İpek Çalışlar’a Atatürk’e Hakaret Davası." Ntvmsnbc. Web. 24 Jan. 2012. <http://arsiv.ntvmsnbc.com/news/382766.asp>.
"İpek Çalışlar Beraat Etti." BBC Turkish. 19 Jan. 2006. Web. 24 Jan. 2012. <http://www.bbc.co.uk/turkish/europe/story/2006/12/061219_ipek_cailslar.shtml>.
Pelek, Semra. "Lidere Boyun Eğmeyen Kadın: Halide Edib - Bianet." Bianet. 01 May 2010. Web. 24 Jan. 2012. <http://bianet.org/biamag/diger/121685-lidere-boyun-egmeyenkadinhalideedib>.
Pelek, Semra. "Özgür Bıraktığı Kadın Kahramanları Sonunda Öldürdü - Bianet." Bianet. 01 May 2010. Web. 24 Jan. 2012. <http://bianet.org/biamag/diger/121686-ozgur-biraktigikadinkahramanlarisonunda-oldurdu>.

Boîte à outils
Autres langues
Outils personnels