Aslı BİÇEN

De femmes auteures de la Turquie

Aslı Biçen

Aslı Bicen est né à Bursa en 1970. Elle a terminé ses études primaires et secondaires à Bursa privé Ertekin Inal et Bursa écoles Anatolie élevés. En 1993, elle est diplômée du Département de langue et littérature anglaise à l'Université de Boğaziçi. Elle a travaillé en tant que traductrice depuis 1990 et elle est membre de l'Union Literary Translators (Çevbir), qui a été mis en place pour protéger les droits des traducteurs. Bicen, qui pense il faut se qualifier sur les littératures de la source et la langue cible, organise des ateliers et des séminaires sur la traduction littéraire. Elle a traduit des œuvres d'écrivains comme Dickens, Faulkner, Cortazar, Fuentes, Rushdie, Djuna Barnes, John Barth, Durrell, Arthur Phillips, AL Kennedy, Wallace Stevens, Ariel Dorfman et Elif Shafak en turc. Elle a été poursuivi avec sa traduction de La Bâtarde d'Istanbul par Elif Shafak en en 2006 avec l'auteur du roman et Hüseyin Semih Sokmen, le responsable de la presse de Métis sur des accusations de «nationalité turque humiliant» conformément à la numéro 301 Article pénal turc code. Le 21 Septembre 2006, l'affaire a donné lieu à un acquittement en raison de «l'absence d'éléments de la criminalité et le manque de preuves" de Beyoğlu Cour de justice.

Dans son premier travail élimé Tutun, qui a été écrit en 1995 mais publié dix ans plus tard, une histoire d'amour qui commence sur un ferry est dit. C'est l'amour entre un homme impuissant qui s'est détaché de la langue de la sexualité et une femme qui a sorti d'abord les limites du langage, puis l'esprit et devenu fou. Dans le livre, une narration expérimentale mettant l'accent sur les thèmes de la langue et de la mémoire est exploré et jeux de mots mêlés et astuces de mémoire insister sur l'idée de l'illusion. Avec un concept de jeu, la langue, le corps et l'esprit perdent leurs positions fixes dans le texte, elle tourne dans la narration de cette fragmentation. Bien qu'il existe différents narrateurs qui décrivent l'amour complexe de deux personnages anonymes, la dominante est surtout le personnage masculin dont la sphère de domination est limitée à sa langue. L'auteur s'interroge sur la «masculinité» dans le sens de l'identité de genre socialement construites. Dans le travail, qui est défini comme un texte poétique et est basée sur les métaphores, les images fréquemment utilisées de la mer en se référant à la fragmentation de la féminité, la sexualité et la susdite apparaît comme une totalité inaccessible / précision / intégrité. Bicen démontre une sensibilité de la langue et touche unique a apporté avec elle une expérience de traduction, tout en présentant une lecture à plusieurs niveaux avec une narration métaphorique et parfois significations fermé à ses lecteurs. Selon elle, «la littérature n'est pas liée à la perfection de l'objet. Pour un travail qualifié littéraire dans la langue source dans une manière enchanteresse est nécessaire ".

Son deuxième livre, İnceldiği Yerden, sur lequel elle a travaillé pendant trois ans, raconte l'histoire d'une ville fictive nommée Andalıç rurale, qui est déconnectée de la terre et les dérives vers la mer Egée et de la Grèce à la suite d'un tremblement de terre dans la nuit. À commencer par les préparatifs d'une cérémonie de mariage et parmi les populations rurales et de leurs vies, le roman reprend avec la déclaration de l'état d'urgence sur l'île en raison de la déconnexion du continent par le gouverneur, le maire et le commissaire de police. Dans le texte de l'émergence de s'opposer voix et le processus de suppression de ces voix dans la ville flottante se transforme en «une métaphore politique» (Turkes) et l'allégorie politique. La projection de rupture physique est également observée dans la première moitié du roman avant de se concentrer sur l'histoire des populations rurales et dans la seconde moitié après la pause, qui commence à présenter des caractéristiques fantastiques. Bicen adopte une narration métaphorique et symbolique semblable à son premier livre. Les critiques attirent l'attention sur l'authenticité de l'auteur, tout en se référant que ses associés nouvelles avec d'autres œuvres à travers la métaphore de l'île dans la littérature. Par exemple, Ömer Türkeş des précisions sur les similitudes de ce livre Le conte de l'île inconnue de Jose Saramago.

Aslı Bicen gère l'environnement politique turbulente des années 1980 et les conditions qui perpétuent cet environnement avec le début des années 50 en histoire dans son troisième livre intitulé Tehdit Mektupları, qui est considéré comme un exemple de roman épistolaire. Il commence par une enquête assassiner le document de 1982. Cihan, qui est un étudiant à l'université, est emprisonné et torturé alors qu'il est innocent. Il écrit des lettres à sa fiancée et le passé se révèle lentement à travers ses lettres, ainsi que le journal d'un avocat idéaliste, les lettres (non envoyé) père Cihan a écrit et les flashbacks qui mettent l'accent sur des documents judiciaires, à travers lequel les erreurs, les péchés, les jalousies, et les secrets viennent à l'air libre.

References:
http://www.cevbir.org/index.php?limitstart=16
http://eski.bianet.org/2006/11/01_k/81717.htm
Elime Tutun. İst.: Metis, 2005.
http://izmirsj.k12.tr/tr/etkinlikler/2009-2010_asli_bicen.asp
İnceldiği Yerden. İst.: Metis, 2008.
Türkeş, Ömer. “Taşra Türkiye’dir”. Radikal Book (21 March 2008).
Celâl, Metin. “İnceldiği Yerden”. Cumhuriyet Book (24 April 2008).
Tehdit Mektupları. İst.: Metis, 2011.

Boîte à outils
Autres langues
Outils personnels