Aslı Tohumcu

De femmes auteures de la Turquie

Aslı Tohumcu

Elle est née en 1974 à Leverkusen et a grandi à Bursa. Elle a étudié la langue et littérature anglaise pendant un certain temps. Elle a travaillé en tant que rédacteur en chef de plusieurs maisons d'édition et en tant que journaliste au TRT 2. Elle a publié des suppléments de livres Vatan et Aksam avec Kursad Oğuz. Tohumcu, dont les articles sur la littérature pour enfants ont été publiés dans Kitap Radikal depuis 2002, a porté sur la violence dans la vie quotidienne dans ses premiers récits, un sujet qu'elle traite avec insistance dans ses livres plus tard aussi.

Son livre premier récit, Abis a été publié par Yapı Kredi au sein de leur série écriture contemporaine. Le livre a été réédité par Kırmızı Kedi en 2011 et est devenu l'un des livres de "Yazarlar Okulda", qui a été lancé par la Direction Istanbul de l'Education Nationale de réunir des écrivains et des étudiants. Le livre a suscité des réactions de certains étudiants qui ont affirmé qu'il y avait «des peines honteuses à la pornographie» et a été modifié par Tohumcu avec un autre livre, Yok Bana Sensiz Hayat.

Dans son premier livre, Abis, ce qui signifie l'endroit le plus profond de l'océan où la lumière du soleil ne parviennent pas, dit-elle à propos de différentes formes de violence telles que assassiner, le viol et l'inceste en attirant l'attention à la relation de la victime avec l'auteur et les faiblesses qui transforment les victimes en tueurs en vingt-une histoires courtes. Elle a utilisé différentes techniques narratives (les déclarations des témoins, perdus avis des gens, des rapports, des lettres, des questions d'examen, combler les lacunes, etc) et presque toutes ses histoires sont dominés par des narrateurs à la première personne. Tohumcu dirige le lecteur à réfléchir et à réexaminer ces thèmes tout au long du livre, en particulier dans les textes, où différents types de questions, les examens ressemblant sont jugés. À la fin du livre, elle invite les lecteurs à dialoguer en donnant son adresse e-mail.

Comme l'auteur elle-même, elle a déploré romantique et fantastique pour un parent décédé »dans son deuxième livre, Yok Bana Sensiz Hayat. Ce court roman a été publié par İş Kültür en 2006 et a été traduit en allemand, bulgare, l'albanais et arabe. Tohumcu passé une grande partie de l'année 2007 à La Haye (Pays-Bas) comme un écrivain invité. Elle a écrit les histoires de vie des Turcs qui y vivent pour un journal appelé Ad / Haagsche Courant. Ses pièces de ce journal ont été publiés sous le titre Au cours Welk Turkije heeft Het u? (Quels sont la Turquie parlez-vous?) En néerlandais, en 2008. Après avoir été touché par les histoires de vie de nombreuses femmes qu'elle a rencontrées et écouté pendant le processus de préparation de ce livre, l'auteur a ouvert ses portes à un sinistre, "envahissant" et "maudit" du monde, où la violence est endémique, à faire le lecteur sentir son traumatisme personnel. Les histoires accumulées derrière ces portes, par lesquelles peut-être seulement le «diable» peut passer sans aucune gêne, ont été publiées par Ithaki en 2010, sous le titre Gecti Şeytan.

Aslı Tohumcu admet qu'elle ne se considère pas comme l'un des écrivains qui promet "happy end" pour ses histoires. Après ses récits sur la violence contre les femmes, dans son roman Taş Uykusu, qui a été publié en 2010, elle dit qu'elle a essayé de dire au sujet du visage violente de la Turquie contemporaine en lisant l'esprit des gens qui doivent se déplacer ensemble dans un bus municipalité (Tohumcu). Elle a révélé, principalement par le biais de monologues intérieurs 59 passagers avec des caractéristiques très différentes et quelques dialogues courts que cette violence pénétré la vie individuelle et sociale et qu'elle ne peut se limiter à quelques incidents individuels trouvés dans les pages tiers des journaux. Tohumcu actuellement partage avec ses lecteurs quelques pièces de son plus récent roman qu'elle travaille sur, Ölü Reşat, sur son site personnel.

References:
“Aslı Tohumcu‟nun yeni hikâyeleri pembe rüyaları delik deşik ediyor!”, Pakize Barışta, Taraf (14 Mart 2010). http://www.taraf.com.tr/pakize-barista/makale-asli-tohumcununyenihikayeleripembe-ruyalari.htm
“Acılarımız, Ayıplarımız ve Döktüğümüz Kan”, Behçet Çelik, Notos, (Haziran-Temmuz 2010). http://www.aslitohumcu.com/v2/acilarimiz-ayiplarimiz-ve-doktugumuz-kanbehcetceliknotos-yaz-2010/
“Taş Uykusu‟ndan Uyanmak”, İlker Aslan, Mavi Yeşil Dergisi 71 (Eylül-Ekim 2011). http://kirmizibisiklet.wordpress.com/tag/asli-tohumcu/
“Edebiyatın Taş Uykusu”, Irmak Zileli, Remzi Gazete, (Şubat 2011).
http://www.aslitohumcu.com/v2/edebiyatin-tas-uykusu-irmak-zileli-remzi-gazete-subat-2011/
“Türkiye‟nin Romanı” kapsamında yapılan görüntülü söyleşi, Sabitfikir (2006). http://www.sabitfikir.com/soylesi/asli-tohumcuyla-soylesi
“Pimi çekilmiş ayaklı bombalara dönüştük”, Çağlayan Çevik, Hürriyet Keyif, (Ocak 2011). http://www.aslitohumcu.com/v2/pimi-cekilmis-ayakli-bombalara-donustuk-caglayancevikhurriyetkeyif/
“Türkiye‟nin Ruhu Otobüse Binerse”, Kaya Genç, Radikal Kitap, (Ocak 2011). http://www.aslitohumcu.com/v2/turkiyenin-ruhu-otobuse-binerse-kaya-genc-radikal-kitap/
“Hepimiz üçüncü sayfadayız”, Banu Özyürek, Yeni Şafak, (Şubat 2011). http://www.aslitohumcu.com/v2/hepimiz-ucunu-sayfadayiz-banu-ozyurek-yeni-safak-subat-2011/
“Başkalarının Acılarından Korkuyoruz”, Irmak Zileli, Radikal Kitap, (Mart 2010). http://www.aslitohumcu.com/v2/baskalarinin-acilarindan-korkuyoruz-irmak-zileliradikalkitap/
“Kurbanlar Aramızda Dolaşıyor”, Hatice Saka, Yeni Şafak, (Mayıs 2010). http://www.aslitohumcu.com/v2/kurbanlar-aramizda-dolasiyor-hatice-saka-yeni-safak/
“Artık tiksinmeden yazamam”, Sema Aslan, Sıcak Nal, (Mayıs-Haziran 2010). http://www.aslitohumcu.com/v2/artik-tiksinmeden-yazamam-sema-aslan-sicak-nal/
“İlişkilerimiz hep mağdur etme üzerine‟”, Ümran Avcı, Habertürk (12 Eylül 2011). http://www.haberturk.com/kultur-sanat/haber/668579-iliskilerimiz-hep-magdur-etme-uzerine
“Mutlu sonların yazarı değilim‟”, Ümran Avcı, Habertürk (28 Şubat 2011). http://www.haberturk.com/kultur-sanat/haber/605597-mutlu-sonlarin-yazari-degilim
“Ayıp Kitap Okuldan Atıldı”, Bianet (28 Aralık 2011). http://bianet.org/bianet/sanat/135047-ayip-kitap-okuldan-atildi
“Bir daha devletle iş yapmamayı öğrendim”, Hürriyet Keyif (31 Aralık 2011). http://hurarsiv.hurriyet.com.tr/goster/printnews.aspx?DocID=19567788
Her articles on Afili Filintalar website: http://www.afilifilintalar.com/yazar/aslitohumcu
“Aslı Tohumcu‟dan Taş Uykusu”, Habertürk (25 Ocak 2011). http://www.haberturk.com/kultur-sanat/haber/595012-asli-tohumcudan-tas-uykusu
“Aslı Tohumcu Skala'da”, Habertürk (31 Ocak 2011). http://www.haberturk.com/kultursanat/haber/596902-asli-tohumcu-skalada
“Ayıp Kitap Okuldan Atıldı”, Bianet (28 Aralık 2011). http://bianet.org/bianet/sanat/135047-ayip-kitap-okuldan-atildi

Boîte à outils
Autres langues
Outils personnels