Dilek Doltaş

De femmes auteures de la Turquie

Dilek Doltaş

Elle a complété ses études au Collège milieu Arnavutköy American Girls »en 1965. Elle est diplômée du Smith College (Etats-Unis) en 1967 et a complété son doctorat en Hacettepe University en 1971. Elle est devenue professeure adjointe en 1977 et professeur en 1988. De 1967 à 1970, elle a enseigné dans Middle East Technical University (ODTÜ), dans le département de langue et littérature anglaise à l'Université Hacettepe 1970 à 1972 et au Département de langue et littérature anglaise à l'Université de Boğaziçi 1972 à 2003. En tant que professeur, elle crée l'atmosphère à l'étudiant de débattre sur les sujets et soutient ses étudiants à mener une vie par l'apprentissage, la production et la pensée critique.

Elle a également pris de nombreuses tâches administratives. Elle a fondé le Département de traduction et d'interprétation en Boğaziçi University en 1983. Elle a travaillé en tant que chef du département jusqu'en 1990. Elle a travaillé en tant que directeur du Collège des langues étrangères dans les Université de Boğaziçi entre les années 1982-1985 et 1988-1989, comme le sénateur de l'défectueuse des Sciences et des Lettres de 1984 à 1988 et en tant que représentant des professeurs au sein du Comité de la Faculté des Sciences et des Lettres de 1993 à 1996. Depuis 2003, elle a travaillé en tant que doyen de la Faculté des Sciences et des Lettres de l'Université Doğuş et à la tête du Département de langue et littérature anglaise. Dans ses travaux universitaires, elle utilise des études de traduction, ainsi que des méthodes d'analyse littérature, elle regarde l'évolution du monde et de littérature comparée de près et elle présente les méthodes interdisciplinaires pour les études turques littéraires. Elle est un membre permanent de l'institution de la critique à l'Université de Californie (Irvine) et également membre de nombreuses autres fondations et des institutions telles que la Fondation de l'anglais international professeurs de littérature, de la Fondation de littérature comparée, ISCILT, PALA, la Fondation de l'American Etudes de la Fondation turque d'études culturelles.

Elle a publié de nombreux ouvrages sur l'âge moyen et la littérature du 19ème siècle, la littérature moderne turque, les théories de la critique et de la culture. Elle a publié ses articles sur l'histoire de la littérature et de la critique dans des revues nationales et internationales telles que Varlik, Adam Sanat, ve Toplum Bilim, Gösteri, Journal of American Studies en Turquie. De 1979 à 1982, elle a dirigé un projet avec le professeur Cevza Sevgen et Cay Dollerup, intitulé Fairytale: Un interdisciplinaire turco-danois étude du Collectif contre le caractère individuel de la réponse à la littérature », qui se concentre sur les lectures interdisciplinaires de contes de fées . Sa perspective interdisciplinaire a aussi des racines familiales: Dilek Doltaş est la soeur de l'artiste et critique d'art İpek Aksüğür Duben. En 2003, elle a publié un manuel sur le postmodernisme, ve Postmodernizm Eleştirisi: Tartışmalar / Uygulamalar. Le travail affirme que les productions littéraires devraient être considérés dans le contexte des conditions qui l'entourent: économique, technologique et social. Doltaş voit le postmodernisme comme un mouvement qui interroge les limites du modernisme. En d'autres termes, elle définit le problème du postmodernisme comme une critique de la modernité, c'est pourquoi il ne peut pas passer au-delà des limites du modernisme. Dans la publication prolongée du livre (2003), elle suggère que le postmodernisme est arrivé à sa fin en tant que mouvement, mais à cause de postmodernisme nous ne pouvons accepter la pensée moderniste sans remettre en cause l'(218). Dans la deuxième édition de l'ouvrage, Doltaş renouvelle certaines parties de l'ouvrage, et met en évidence l'aspect politique du postmodernisme. Elle illustre l'évolution du postmodernisme en discutant des œuvres d'Ihab Hassan, Homi Bhabha, Gayatri C. Spivak et Stanley Fish. En se concentrant sur les arguments intellectuels, le 11 Septembre 2001, elle met en évidence la relation du postmodernisme dans un style contemporain arguments sociaux et culturels.

Elle présente une revue de postmodernisme contemporain dans le monde et la littérature turque. Elle définit DM Thomas est l'Hôtel White comme un «portrait dans lequel le postmodernisme comme une vision et une méthode est utilisée à la fois dans son contexte et le style" et discute le postmodernisme à travers ce roman (138). Elle met également l'accent postmodernisme dans la littérature turque et utilise des méthodes de lecture attentive. Elle suggère que la trilogie postmoderne Hilmi Yavuz, le Fehmi K'nın Acayip Serüvenleri (1991) est un pastiche interculturel. Elle définit Sureya Evren postmoderne Bir Kız Sevdim (1993) comme «une parodie de l'humour noir avec Black Book" (155). Elle lit Erendiz Atasu de Dağın Öteki yuzu (1995) qui a reçu Orhan Kemal Novel Prize, comme un texte qui va de l'histoire au roman, l'histoire de la littérature, de la réalité à la fiction. Elle voit chaque texte comme une valeur esthétique qui change ce qu'il répète, transforme et donc "modifie la façon dont les lecteurs à voir le monde".

Changement et de transformation sont des thèmes importants dans les lectures de Doltaş. Elle utilise ces thèmes avec une lecture attentive proche (2008) sur la traduction de Walter Andrews Hilmi Yavuz de poèmes, les saisons de Word (2007). Avec analaysing Andrews collection, il présente également une analyse sur des poèmes Yavuz à travers Ayna Şiirleri3 (1992), Erguvan Sözler (1993), Gülün oustachi Yoktur (1993), Yazin ve Sanat Dil (1996). Selon Doltaş les poèmes qui rend tradition et modernité inverse comme à l'Est et de l'Ouest, fait Yavuz un poète qui se nourrit et redéfinit opposés tandis que puting sa poésie dans une position où l'esthétique occidentale rencontre le style de vie de l'Est. Pour Doltaş, les dualités qui transforment les uns les autres, montrent aussi un miroir aux lecteurs un créer un nouveau langage tout en tournant les travaux en chefs-d'œuvre.

Boîte à outils
Autres langues
Outils personnels