Duygu ASENA

De femmes auteures de la Turquie

Duygu Asena

Elle est née le 19 Avril 1946, à Istanbul. Elle était la fille de Nihal Hanım et marchand Muhtar Asena. Son grand-père était l'un des assistants militaires d'Atatürk, une fusion de la cogénération, Ali Şevket Öndersev. Son oncle était l'un des députés de la DP, Vacit Asena. Sa sœur était le poète İnci Asena.

Elle est diplômée du Département de pédagogie à l'Université d'Istanbul. Elle a travaillé dans la clinique des enfants à l'hôpital et en maison Haseki l'Université d'Istanbul pour l'enfance en tant que pédagogue. De 1976 à 1978 elle a travaillé dans Ajans l'homme comme un concepteur-rédacteur. Elle a travaillé comme rédacteur dans les magazines tels que Kadınca, Onyedi, Ev Kadını, Bella, Kim et Negatif. De 1992 à 1997, elle a préparé et présenté l'émission de télévision "Ondan Sonra» sur la chaîne TRT-2. Elle a travaillé comme chroniqueur dans les journaux Milliyet et Cumhuriyet après 1992.

Son premier article a été publié dans le supplément du journal Hürriyet, Kelebek en 1972. Elle a utilisé un pseudonyme, Şirin, dans certains de ses articles. Son premier roman, La femme n'a pas de nom, a été interdit par l'Etat en raison de "l'obscénité" en 1988, après un procès de deux ans, le livre a été publié à nouveau. La même année, il a été adapté au cinéma par Atif Yilmaz. Avec La Femme n'a pas de nom, elle a reçu le «prix du meilleur auteur» par Boğaziçi University en 1988. En 1988 et 1995, elle a reçu le «Ceux qui sont à la pointe» décerné par le magazine Nokta. Asena mort d'une tumeur au cerveau le 30 Juillet 2006, à Istanbul.

Boîte à outils
Autres langues
Outils personnels