Ece Temelkuran

De femmes auteures de la Turquie

Ece Temelkuran

Elle est née à Izmir en 1973. Sa mère est peintre, Lale Temelkuran et son père est un avocat, Erol Temelkuran. Elle est diplômée de l'école secondaire Bornova Anatolie en 1991 et la Faculté de droit à Ankara Univrsity en 1995.

Elle a commencé à travailler comme journaliste dans le journal Cumhuriyet en 1993. Elle a publié ses premiers articles dans la revue Patika. Elle a fait des recherches et écrit sur le mouvement des femmes, prisinors politiques et le problème du Sud-Est. Elle a fait une recherche sur le mouvement des femmes en Allemagne. Même si elle est devenue avocate, elle n'a pas travaillé dans cette profession. Elle a continué à travailler comme journaliste à la revue Art-Haber Türk et dans la chaîne CNN.

Elle a publié ses articles sur la condition des femmes turques dans les journaux en Allemagne et en France. Nawaat, New Left Review, Le Monde Diplomatique, Global Guardian Voices Advocacy avez figurent parmi les revues et journaux internationaux.

En 2003, elle est allée au Brésil pour observer Forum Social Mondial et à l'Inde en 2004. Elle a fait une recherche sur la révolution socialiste en Venezuella et le mouvement des personnes après la crise financière de Argantina. Elle a publié ses recherches sur le sujet dans le journal Milliyet comme une série intitulée "Aires Tango Aires'te Fils". Elle a écrit un article intitulé "Kıyıdan» dans Milliyet. Plus tard, elle a préparé et présenté une émission de télévision dans le canal Habertürk, intitulé «Kıyıdan" lors de l'écriture d'une colonne portant le même nom dans le journal Habertürk.

Elle est membre du comité de rédaction de la revue Patika et membre fondateur de la Fondation Jazz Ankara. Elle écrit actuellement pour Al-Akhbar en anglais. Elle est mariée et vit à Istanbul.

Elle a publié son premier poème en 1990 dans la revue Patika. Elle a publié recueils d'essais tels que Bütün Kadınların Karışıktır Kafası (1996), İç Kitabi (2000), Kiyi Kitabi (2002), Dışarıdan Kıyıdan Konuşmalar (2004) et İçeriden Kıyıdan Konuşmalar (2008). En 2010, elle publie son premier roman Muz Sesleri. Elle a également écrit des livres de voyage, comme Biz Burada Devrim Sinyorita Yapıyoruz et Ağrı'nın Derinliği (2008).

En 1998, elle a reçu le Prix Tabipler Odası article de recherche avec son article «Bekaret Suçtur", Türk Tabipler Birligi pensée et Democracy Award avec son livre Biz Burada Devrim Sinyorita Yapıyoruz, Ayşe Nur Zarakolu liberté de pensée Award en 2008. En 2008, elle est allée à Oxford pendant un an en tant qu'invité d'Europe Research Center et l'Institut Reuters. Son émission de télévision "Kıyıdan" reçu Halkevleri La Voix de l'attribution personnes en 2011. Elle a reçu le Prix de la recherche İLAD communiction.

Ağrı'nın Derinliği a été traduit en anglais par Deep Mountain, Across the Divide TurkishArmenian et Kitabi Kiyi comme livre de bord. Muz Sesleri a été traduit en arabe.

Boîte à outils
Autres langues
Outils personnels