Emine M. Azboz

De femmes auteures de la Turquie

Emine Azboz

Elle est née le 1er Janvier 1970, à Eregli, Konya. Elle est diplômée de l'école de formation des enseignants Nigde »pour les filles et le ministère de la Turquie, à Selcuk Institute of Education. Elle a travaillé comme enseignant et comme directeur d'école dans les écoles primaires, collèges et lycées de la ville et de nombreux villages d'Anatolie et dans le Conseil de l'éducation et de la discipline. Elle a préparé des programmes pour la station de radio, Radio Cagdas et rédigé des chroniques pour le journal Gazetesi Ankara Cag. Elle vit à Datça.

Elle a écrit des livres de texte pour les écoles primaires, intermédiaires et secondaires. En plus de ses livres d'école, elle a également écrit des textes littéraires. Elle a publié ses travaux dans des revues de la littérature diverses, et écrit des colonnes pour les journaux, comme Cagdas Marmaris, Datca Ekspress, Gorele et Karadeniz. Azboz, qui a travaillé comme chargé de cours à Datca Kazim Yilmaz Vocational School, a été récompensé par le Prix Spécial du Jury par Aykırı Sanat concours Short Story pour son histoire, Harmonica (Mizika).

Elle a publié un recueil de poèmes intitulé Les Fleurs de mes douleurs (Acılarımın Cicekleri), un roman intitulé Why Did I Get Married pas? (Neden Evlenmedim?) Et un livre d'histoire intitulé Anacka. L'utilisation d'un point de vue réaliste, elle raconte des histoires tous les jours des gens ordinaires. Son point de vue réaliste, l'amène à représenter les questions sociales. Dans son De Lausanne à Sèvres (Lozan'dan Sevr'e), les conflits de classes deviennent une partie de son aspect historique. Son réalisme se reflète également sur ​​son style narratif, dans lequel elle utilise l'argot, langage familier et les expressions traditionnelles.

Boîte à outils
Autres langues
Outils personnels