Fâkihe Odman

De femmes auteures de la Turquie

FAKİHE ODMAN Fakihe Odman, qui est née en 1908 à Bursa, elle a fait ses études à l’école de Mal Hatun à Bursa et au Collège Américain. Elle est diplômée du lycée Erenköy Istanbul en 1930, de la division de la langue et littérature Turque, à La Faculté de Littérature à l’Université d‘Istanbul en 1935. Elle a été professeur de littérature au Lycée de Kayseri et à l’Ecole de Maîtresse Féminine de Konya. Odman, qui a commencé à travailler sur la poésie, elle a continué avec les romans d’amour.

Les œuvres d’Odman, une des romancières qui a donné des œuvres dans le premier cinquante années de la République Turque, sont des exemplaires captivants pour ce genre. Dans ces textes, où il est possible de voir les idées politiques dominantes de l’époque, un style didactique tire les attentions. Le texte avec le nom Sevgi ve Saygı –L’amour et Le Respect- qui est publié en 1935, est le premier roman publié de l’écrivaine. Dans son roman qui prend son sujet de l’amour entre la jeune fille qui, s’appelle Sevgi et qui étudie littérature et l’élève de la division de droits, Saygı ; les deux jeunes se sont fiancés aux autres, sans comprendre leur amour qu’ils ont pour leur mêmes, mais ils se réunissent avec la révélation des réalités. Il est possible de rencontrer l’organisation des scènes utilisé le plus souvent de l’époque dans ce roman. Les idées nationalistes des caractères sont assez dominantes. Dans l’œuvre, on parle beaucoup des œuvres de Mehmet Fuad Köprülü. Particulièrement Türk Edebiyatu Tarihi - L’histoire de la Littérature Turque- de Mehmet Fuad Köprülü est l’œuvre cité fréquemment par le caractère principale du roman Sevgi.

La coté nationaliste du texte montre sa dominance dans la relation que Sevgi a avec l’étudiant qui vient de l’Allemagne, Riter. Sevgi qui est une bonne amie de Riter, elle lui, raconte l’histoire des Turques à toute occasion et elle regarde son admiration aux Turques quand elle lui donne des preuves scientifiques. La conversation qui se passe entre Sevgi et la fiancée Turque de Riter, prouve que la nationalité Allemand de Riter, permet lui de perdre sa valeur dans les yeux de Sevgi, même si ’ils sont des bonnes amis.

-Bilge j’ai dit, Riter est un ami proche pour moi, mais je ne pourrai pas me tenir de parler de lui. Est-ce que tu es folle ? Comment tu vas aller en Allemagne avec cet infidèle ? Puis comment tout le monde vas parler derrière toi ?

-Elle a dit Sevgi, puis son dernier mot... Je m’en fou de quoi tout le monde parle… « Je suis prête à ce qui va me confronter sur ce chemin ! » Que tout-le monde le sait. Qu’est-ce qu’on attend de plus de la fille d’un homme qui a tué ses deux frères pour l’argent et après qui s’est suicidé avec la potence ?
… Bon, Laisse tomber… Maintenant, pour moi tout le monde est même, c’est la même chose si ’il est Allemand ou d’autre !

-Bilge… au moins Riter est un Allemand qui admire notre histoire !

Dans le texte il y a des éléments didactiques pour les jeunes filles. Il y a des avertissements sur comment elles vont s’approcher les hommes qu’elles rencontrent dans leur vie, avec les caractères Sevgi, Neşe, Duygu, Ayşe, Yıldız, et Gülen. Par exemple, Gülen qui est fiancée avec un médecin juste pour sa richesse, à la fin elle va réaliser son erreur et elle va fiancer avec un autre médecin qu’elle est vraiment amoureuse de. Il est aussi possible de trouver quelques traces de la vie d’Odman. Lorsque la ville ou Odman est née, Bursa, est glorifiée fréquemment, le caractère principal Sevgi est aussi diplômée du lycée et de la faculté de la littérature dont Odman s’est diplômée.

Odman a publié ses romans Leyla ve Süheyla –Leyla et Süheyla- en 1946 et O ve Ben –Lui et Moi- en 1952 et Çiçek ve Güneş –La Fleur et Le Soleil- en 1953 apres son roman sevgi ve Saygı – L’Amour et Le Respect-. Dans Tanzimattan Bugüne Edebiyatçılar Ansiklopedisi - Encyclopédie des Hommes de Lettres des Reformes a Aujourd’hui- il est indiqué que Odman a des poésies et des romans qui ne sont pas publiés encore.

Ses Œuvres :
Sevgi ve Saygı –L’amour et le Respect-, 1935.
Leyla ve Süheyla –Leyla et Süheyla-, 1946.
O ve Ben –Lui et Moi-, 1952.
Çiçek ve Güneş –La Fleur et Le Soleil-, 1953.

Les Références :
Odman, Fakihe. Sevgi ve Saygı. İstanbul:Ahmet Halit, 1935.
Tanzimattan Bugüne Edebiyatçılar Ansiklopedisi. İstanbul: Yapı Kredi Yayınları, 2010.

Boîte à outils
Autres langues
Outils personnels