Hasibe AYTEN

De femmes auteures de la Turquie

HASIBE AYTEN Elle est née le 25 Septembre 1940 dans un village de Nallıhan qui s’appelle Kuzucular Nallıhan, étant la fille de Zeynep Ayten et Tahir Ayten. Elle est diplômée de l’école primaire de Kuzucular et de l’école secondaire de Nallıhan. Apres avoir fini le Lycée de Commerce d’Ankara, elle a continué à Ankara Académie des Sciences Commerciales et Economiques pour 2 ans. Elle a travaillé comme serviteur de l’état, éditrice, dirigeante de galerie et journaliste. Entre les années 1970 et 1981, elle a publié le magazine de littérature Ekinde – Yazında Sesimiz (Notre voix en moisson et en littérature) 142 parutions. Elle a été obligée de fermer son magazine et la maison d’édition en 1980 à cause de coup d’état. Ayten est une associée du Cercle Littéraires et un membre du conseil d’administration. Ses articles et ses poèmes sont publiés dans les publications périodiques comme Türk Dili, Düşün Sanat, Edebiyat Eleştiri, Kıyı Dergisi, Sincan İstasyonu, Ekin/Sanat Dergisi. Somut Dergisi, EkindeYazında Sesimiz et Yeni Biçem. Elle habite à Ankara et elle est célibataire.

Elle écrit des poèmes, des récits et des épreuves. Son livre de poème Dikende Gül Uyanır (La rose se réveille à l’épine) est publié en 1994. Son livre de récit Aynaları Dğiştirin (Changez les miroirs) est publié en 2002 et son livre de poème Sevgi İklimi (Le climat d’amour) est publié en 2008.

Les éléments de nature ; les fleurs, les saisons, et les heures de la journée sont des métaphores utilisés le plus souvent dans l’imagination d’Ayten. Les thèmes de séparation et de nostalgie sont exposés en faisant des métaphores de sentiments par les éléments de nature. Quelques œuvres de la poète montrent la caractéristique de la poésie narrative. Même, dans ces œuvres les métaphores de nature sont au premier plan. Les lumières qui changent pendant la journée et les descriptions des sons accompagnent les lignes de la poète. La nostalgie, l’adieu, et l’attente sont des thermes utilisés le plus souvent dans ses poésies. Ses quelques œuvres sont des poèmes sur poésie qui sont en conscient d’être écrit. Ses lignes comme « Cette aspiration/ prend sa place dans le poème » donnent des exemples de ses poésies qui sont en conscient de leur même. Dans ses poésies dont la technique de synesthésie (duplicité de sentiment) utilisée assez souvent, le bonheur est en goût de miel et le vent sent jaune. Ses lignes expriment les sentiments de narrateur de poème en utilisant les sons et les lumières de la nature comme le deuil après l’amour et le mort. La lune, l’épi, les fleurs ; particulièrement la rose et la jacinthe, les oiseaux ; particulièrement le rossignol, les lumières de soir, les sons de cascade sont des éléments utilisés le plus souvent par l’écrivain.

Les Œuvres :
Dikende Gül Uyanıyor (La rose se réveille a l’épine), 1994.
Aynaları Değiştirin (Changez les miroirs), 2002.
Sevgi İklimi (Le climat d’amour), 2008.

Les références :
Tanzimattan Bugüne Edebiyatçılar Ansiklopedisi. İstanbul : Yapı Kredi Yayınları, 2010.
Ayten, Hasibe, Dikende Gül Uyanır, Ankara : İlkyaz, 1994.
Ayten, HAsibe, Sevgi İklimi. İstanbul : Ekin Sanat, 2008.
"Özgeçmiş." Sevgi İklimi. Web. 07 Feb. 2012. <http://hasibeayten.tr.gg/-Oe-ZGE%C7M%26%23304%3B%26%23350%3B%26%23304%3B.htm>.

Boîte à outils
Autres langues
Outils personnels