Sibel K. Türker

De femmes auteures de la Turquie

Sibel Türker

Sibel K. Türker est née en 1968 à Ankara, et est diplômé de l'Université d'Ankara, Faculté de droit. Elle a participé à des séminaires pour la création littéraire organisé par UM: AG, Uğur Mumcu Fondation pour le journalisme d'investigation. Ses premiers récits ont été publiés dans divers magazines tels que Hayalet Gemi et Adam Öykü. Elle a écrit des essais dans Radikal iki. Son premier livre, un recueil de nouvelles intitulé KalpYazan, a été publié par Doğan Yayinlari en 2003. Elle a été suivie par une deuxième collection, Öykü Sersemi, en 2005, pour lequel Türker reçu Yunus journal Cumhuriyet Prix du Nadi Short Story, puis le roman Sair Öldü (mort du poète) en 2006. Son Agula court recueil de nouvelles, a reçu le 2006 Milliyet Haldun Taner Short Story Award. Son dernier roman est Meryem'in Biricik Hayati (Un Meryem et vie seulement), publié par Doğan Yayinlari en 2008, alors que son premier Sair Öldü, a été récemment publié en traduction allemande (Jungfernhaut, Orlanda Verlag:.. 2009 Trad Constanze Letsch) . En 2010, Türker publié Benim Bütün Günahlarım (All My Sins) et en 2012 son dernier livre Hayati Sevme Sanati (The Art of Joy Life) a été publié par Can Yayinlari. Marié, avec un enfant, Türker réside à Ankara.

Boîte à outils
Autres langues
Outils personnels